Nos valeurs

Les engagements de l'Éstiam


Au-delà des 14 missions qui s'imposent à tout CFA (Article L6231-2 du Code du travail) et que nous nous engageons à mener à bien, Éstiam défend des valeurs de tolérance, d'inclusion et de solidarité.

Notre première mission est d'accompagner nos apprenants qui d'élèves, deviennent étudiants ou alternants (en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation) pour se transformer en professionnels accomplis.

L'Éstiam s’engage à défendre la diversité afin d’accompagner l'étudiant et lui permettre de bénéficier des meilleures conditions tout au long de ses études et dans sa nouvelle vie de salarié en entreprise.

Nous défendons la diversité

Image

La diversité se définit comme étant « la variété de profils humains », qui peut évoluer au sein d’une même entreprise. Il s’agit de la variété des profils et des genres comme le sexe, l’âge, les croyances, la nationalité... 

France, USA, Brésil, Maroc, Chine, Suisse, Japon, Inde... Notre équipe pédagogique reflète notre volonté de promouvoir la diversité, la mobilité ou encore l'intégration auprès de nos élèves, étudiants, apprentis, formateurs, entreprises partenaires, tuteurs et maîtres d'apprentissages qui nous font confiance.

Éstiam encourage également la mixité des métiers et l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Nous luttons contre la répartition sexuée des métiers. Pour nous, l'informatique est un domaine ouvert à tous et à toutes ! Et pour bien le montrer, Éstiam met en avant les femmes de l'informatique : étudiantes ou professionnelles. Retrouvez-les sur notre playlist YouTube "IT au féminin" !

Notre équipe est mobilisée par différentes actions au sein de l'Éstiam :

  • Égalité des chances à l’inscription à l'école et transparence des décisions quant aux résultats, entretiens, dossiers ou test de niveau.

  • Sensibilisation aux thèmes de la diversité, de l’égalité et de la mixité en entreprise à travers des actions et des formations.

  • Sensibilisation à l’égalité des chances et à la lutte contre toutes les formes de discriminations.

  • Actions d’information et de prévention sur les discriminations et le harcèlement au travail.

  • Étude des conditions et des actions liées à ces thèmes en entreprise.

  • Autocritique de la formation par l’apprenti et analyse du métier qu’ils exercent par rapport aux idées reçues.

  • Tables rondes d’écoute et d’échanges avec sollicitation de la présence des tuteurs et des maîtres d’apprentissage.

  • Prévenir les difficultés d’ordre social ou matériel susceptibles de mettre en péril le déroulement du contrat de l’apprenti.


Éstiam pour le développement durable

Éstiam a conscience des enjeux environnementaux liés au déroulement de ses formations.

Des actions durables sont mises en place à l'école notamment à travers la digitalisation de ses formations. Nous sensibilisons nos formateurs en les encourageant à utiliser des outils digitaux afin de réduire les photocopies. Éstiam est une école "Paperless" : nos supports de formation sont 100% dématérialisés.

Au sein de l'Éstiam, nous sensibilisons également nos étudiants sur leur comportement en matière de gestion de leurs déchets dans l'école.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen

En accord avec nos valeurs, nous vous partageons la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen :

Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l'Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Etre suprême, les droits suivants de l'Homme et du Citoyen.

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Art. 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Art. 5.  La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

Art. 6. La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Art. 9. Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

Art. 12. La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

 Art. 13. Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.

Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Art. 15. La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

Art. 16. Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité. 

l'Éstiam à votre écoute

L'administration, l'équipe pédagogique et les référents handicap sont à votre écoute à l'Éstiam.

L’ensemble de nos formations est accessible aux personnes en situation de handicap. Nos équipes sont mobilisées pour prendre en compte vos besoins de compensation et vous assurer un suivi personnalisé.

Pour aller plus loin :
Pour contacter un référent handicap : handicap@estiam.com
Référent diversité et Qualité de Vie (difficulté sociale ou matérielle, prévention des discriminations et du harcèlement...) : help@estiam.com
Une question sur l'école ou l'inscription à l'Estiam, demande de visa : admission@estiam.education
Accompagnement des étudiants vis à vis des entreprises : emploi@estiam.com