Portrait de Mohamed Ali BOUKHRIS, Alumnus Éstiam promo 2018 et Responsable d’application et Chef de projet chez BNP Paribas

Image








"Pour le cursus métier Finance. J’ai pu apprendre davantage sur ce secteur et notamment sur la partie banque. J’ai d’ailleurs intégré BNP Paribas grâce à ce parcours. Le cursus était vraiment intéressant et passionnant. J’y ai trouvé ma voie."

 

Mohamed ali boukhris

Mohamed Ali Boukhris, alumnus éstiam promo 2018, nous en dit plus sur son parcours à l’éstiam, sa carrière chez BNP Paribas et évoque les cours qui l’ont marqué.

Peux-tu te présenter ?
MAB : Je m’appelle Mohamed Ali Boukhris et je suis diplômé depuis l’année 2018 de l’éstiam. En 2016, j’ai commencé mon alternance chez BNP Paribas. Elle a duré 2 ans et j’ai été ensuite embauché en CDI. Je suis responsable d’application et chef de projet. Je travaille sur les distributeurs, sur le développement d’applications notamment de statistiques, de supervision des automates et des états des lieux.

Quel cursus métier as-tu choisi à l’éstiam ?
MAB : Lors de ma première année à l’éstiam j’ai suivi le cursus finance puis j’ai suivi le cursus Data en deuxième année. J’ai voulu suivre les 2 cursus car il était difficile pour moi de choisir. Les 2 programmes étaient intéressants et finalement ils me sont complémentaires dans mon métier d’aujourd’hui.

Pourquoi avoir choisi l’éstiam ?
MAB : Pour le cursus métier Finance. J’ai pu apprendre davantage sur ce secteur et notamment sur la partie banque. J’ai d’ailleurs intégré BNP Paribas grâce à ce parcours. Le cursus était vraiment intéressant et passionnant. J’y ai trouvé ma voie.

Raconte-nous un souvenir fort à l’éstiam ?
MAB : Mis à part le baby-foot ? 😃 On a passé pleins de moments forts avec Olivier Comes, tous les enseignants et les camarades aussi. L’ensemble de mon parcours est un souvenir unique.

Quelle est la force de l’école ?
MAB : L’éstiam est à jour par rapport au marché. L’école évolue en même temps que les secteurs d’activités et on intègre le monde du travail sans appréhension. On peut mettre en pratique ce que l’on apprend à l’école. Cette méthode agile est pour moi la meilleure.

Où te vois-tu dans 10 ans ?
MAB : Je souhaiterais être entrepreneur. J’aimerais ouvrir mon entreprise, une boite de conseil par exemple mais pourquoi pas dans un autre secteur. On verra.